Skip to main content
nft

NFT : Les cryptomonnaies pour les collectionneurs sont plus qu'un simple jeu

12 Mars 2021

Les NFT, ou jetons non fongibles, font l'objet d'un grand battage médiatique ces derniers temps. Mais le monde des cryptomonnaies est sujet à des tendances et des mots à la mode qui suscitent beaucoup d'intérêt, et de spéculation, avant de se taire soudainement. La capacité d'analyser une tendance et de voir dans quel sens le vent souffle est une compétence essentielle pour quiconque travaille dans l'industrie financière et en particulier dans les cryptomonnaies. Tout d'abord, nous devons savoir à quoi nous avons affaire et nous demander : y a-t-il une réelle substance derrière cet acronyme ?

Qu'est-ce que la fongibilité ?

Il serait erroné de considérer les NFT comme une simple nouvelle cryptomonnaie en vogue. Comme le précise Alex Althausen, PDG de StormGain, ils ont commencé comme des objets numériques à collectionner dans les jeux multijoueurs. Les NFT fonctionnent très différemment du bitcoin, de l'ethereum et des autres cryptomonnaies. La chose la plus importante à savoir sur les NFT est qu'ils sont uniques. Et ce caractère unique ne s'applique pas aux NFT en tant que groupe mais à chaque jeton individuel.

La fongibilité désigne la capacité d'un actif à être échangé contre un autre du même actif sans différence de valeur. La majorité des cryptomonnaies et des monnaies fiduciaires sont fongibles ; par exemple, le bitcoin, l'ethereum, le monero et le ripple le sont tous. Si vous avez un bitcoin et que votre ami en a un autre, vous pouvez vous envoyer mutuellement un bitcoin et rien ne change ; vous avez toujours un bitcoin chacun.

Mais les NFT sont très différents. Ils sont toujours générés de manière cryptographique (principalement à l'aide de la blockchain Ethereum) et rattachés à certaines dApps, mais chaque NFT possède un identifiant unique sur la blockchain, ce qui les rend uniques en leur genre. Dans ce cas, un NFT ne peut pas être échangé automatiquement contre un autre actif similaire. Ils sont également indivisibles ; un bitcoin peut être divisé en unités plus petites, mais pas un NFT.

Ainsi, si les BTC, XRP et autres cryptomonnaies peuvent être comparées à de l'argent, les NFT s'apparentent davantage à des œuvres d'art de valeur, des antiquités, des billets de festival ou des objets de collection, comme un maillot de sport signé. Leur valeur vient de leur unicité. Il est important de ne pas considérer ces jetons comme de la monnaie mais plutôt comme des éléments distincts.

Les origines de l'engouement des NFT

Les NFT ont d'abord attiré l'attention de la scène des cryptomonnaies avec le jeu CryptoKitties de Dapper Labs, un jeu social qui crée des chats numériques uniques à collectionner et à élever. Chaque chat est un NFT. D'autres jeux d'échange basés sur la blockchain, tels que Blockchain Heroes et Gods Unchained, utilisent également des NFT comme objets de jeu numériques.

Les NFT ont également fait parler d'eux dans le monde de l'art numérique. L'art numérique sous la forme de jetons NFT peut être acheté et échangé sur des plates-formes comme Rarible et SuperRare. Même au plus haut niveau du monde traditionnel de la vente d'œuvres d'art, des contrefaçons astucieuses ont trompé des collectionneurs et leur ont fait perdre plusieurs milliers de dollars. Les NFT rendent cette tromperie impossible ; chaque œuvre d'art numérique représentée par un NFT est authentique à 100 %.

Pourquoi les jetons non fongibles sont-ils utiles ?

Les jetons NFT peuvent être utilisés dans tous les cas où l'unicité est une priorité et où la possibilité de falsification ou de piratage représente un risque important pour la valeur. Il peut s'agir de noms de domaine, de certificats de qualification ou de propriété, de rapports médicaux, de billets de festival, de données d'entreprise précieuses, de brevets, etc.

Pour les créateurs, la possibilité de mettre l'art numérique aux enchères directement auprès d'acheteurs, sans galeries ni vendeurs, pourrait représenter une révolution en matière de revenus. Les droits d'auteur peuvent être programmées dans un NFT et exécutées automatiquement via un contrat intelligent afin que l'artiste original reçoive sa part chaque fois que sa création change de mains. Cela représente une autonomisation incroyable du créateur individuel, qui pourrait autrement vendre à un revendeur pour ne rien recevoir lorsque ce revendeur vend l'œuvre d'art à un profit énorme aux enchères.

La capacité intrinsèque de l'émetteur principal d'un NFT à tirer profit des ventes sur le marché secondaire pourrait transformer les jeux multi-utilisateurs ou les communautés en ligne qui, autrement, ont tendance à accumuler les articles numériques à tirage limité ou à essayer d'étouffer les ventes sur le marché secondaire. S'il existait un moyen de garantir au créateur sa part, les détenteurs de propriété intellectuelle pourraient préférer que leurs objets numériques soient revendus sans crainte de perte.

Quel genre de personnes achètent des NFT à plus de 500 $ chacun ?

Lorsque l'ère numérique a commencé, nous nous sommes habitués à la dévaluation des articles numériques. Cependant, l'écosystème a mûri et l'argent fait autant partie de l'espace en ligne que du monde physique. Certains acheteurs de NFT sont simplement des collectionneurs qui s'adonnent à leur hobby. D'autres espèrent tirer profit de la vente aux enchères d'un objet unique. Et la demande existe. Par exemple, CryptoPunks, une collection d'art numérique composée de pixel art de diverses têtes « punk », rapporte que le prix de vente moyen d'un punk au cours de l'année dernière était de 10,83 ETH (17 307,87 $), la valeur totale des punks vendus au cours de l'année dernière s'élevant à 69 742,36 ETH (111 422 479,26 $). Le prix du Dragon CryptoKitty s'élève également à 600 ETH, soit 946 000 dollars !

D'autres adopteurs de la NFT sont des visionnaires qui étudient les possibilités de l'espace numérique, comme les mondes offerts par la réalité virtuelle. Les galeries VR pourraient être utilisées pour exposer des œuvres d'art numériques authentifiées par les NFT, mais ces derniers pourraient également sécuriser des biens immobiliers réels dans des environnements numériques. Les mondes inspirés de Second Life, comme Decentraland et Somnium Space VR, utilisent les NFT pour la propriété de biens immobiliers numériques, à partir desquels les propriétaires peuvent exploiter des services et facturer un loyer.

Les NFT sont-ils un bon investissement ?

Cela dépend. L'aspect essentiel des NFT est qu'ils sont uniques, de sorte que tout investisseur devrait prendre le temps de rechercher les circonstances particulières d'un type de NFT. Beaucoup de ces jetons sont basés sur des communautés, qu'il s'agisse de fans d'art ou d'habitants de mondes virtuels. En apprenant à connaître les communautés concernées, un investisseur potentiel pourra se faire une idée de la valeur actuelle et future de l'investissement. Les comparaisons avec l'art, les objets de collection ou les biens immobiliers devraient s'appliquer - ne considérez pas les NFT comme de la monnaie à échanger, mais comme des œuvres d'art à « vendre » pour un profit.

Bienvenue dans STORMGAIN - la plateforme de trading de cryptomonnaies !

Tradez avec un multiplicateur allant jusqu'à x200